LA SEQUESTRATION DU GAZ CARBONIQUE POUR ATTENUER LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

Les activités humaines, surtout l’incendie de la combustible fossile le charbon, l’huile et le gaz ont résulté une augmentation considérable dans la concentration du gaz carbonique (co2) dans l’atmosphère. Cette augmentation du CO2  dans l’atmosphère cause le réchauffement climatique mesurable. Les impacts hostiles et potentiels inclurent la montée du niveau de la mer, les inondations, les sécheresses et les orages des tropiques, change la quantité, les horaires et la distribution de la pluie, de la neige et la distribution  d’autres écosystèmes marines et côtiers. Les stratégies possibles réalisables techniquement  et économiquement sont nécessaires d’atténuer  les conséquences de l’augmentation du CO2 atmosphérique et le réchauffement climatique.

 

 Le terme la séquestration du carbone est utilisé de décrire à la fois le processus naturel et délibéré par la quelle CO2 est enlevé de l’atmosphère ou détourné des sources de l’ émission et déposé dans l’océan  et les environnements terrestres. Ce pendant le mécanisme de l’enlèvement actuel du CO2  l’évier à  carbone  sont insuffisants de mettre en balance la vitesse  accélérant des émissions en ce qui concernent les activités humaines. Pour controller le CO2 atmosphérique, on  aura besoin d’une atténuation délibérée avec une approche qui combine la réduction des émissions et l’accumulation montante.

 

Le rôle du Bambou dans  la séquestration  du CO2.             

Les arbres jouent un rôle important  dans l’équilibre du réchauffement atmosphérique. Les arbres absorbent directement le CO2 de l’atmosphère par le mécanisme photosynthèse et sortent émettent l’oxygène. Puisque les plantes et les animaux sont basés  sur le carbone, une alimentation continuelle de cet élément est nécessaire pour les deux-- la croissance et la réparation. Donc le carbone est enfermé dans les molécules qui nourrissent les tiges/ les troncs les feuilles, les racines et toutes les autres parties de la plante.

CO2 est la gaze anthropogénique la plus importante, les deux dans le sens de la quantité de la chaleur qu’il retient et la quantité qui est  sortie dans l’atmosphère, surtout dans l’incendie de la Donc beaucoup de CO2 dans l’atmosphère veut dire plus de chaleur. A moins que nous évoluons des mécanismes appropriés pour absorber le CO2 de l’atmosphère nous ne pouvons pas échapper du réchauffement climatique et ses effets finals et accablants sur toutes les formes de vie sur la Terre planète.

 

Heureusement, la nature, elle-même nous a fourni une planète avec  les arbres qui agissent comme un évier  à Carbone  très efficace l’extraction de l’atmosphère et en le gardant enfermé pour des périodes longues de temps . Donc nous devons encourager le boisement et  le reboisement en même temps décourageant le déboisement . La recherche récente a montré  que les arbres qui poussent vite peuvent   absorber beaucoup de gaz carbonique de l’atmosphère ç’a été trouvé que le bambou un herbe sauvage, est la plante qui pousse la plus vite sur la planète avec un taux de croissance jusqu’ à 1-2 mètres par jour. Il peut enfermer  CO2 plus vite que les arbres qui poussent les plus vites comme le sapin et l’eucalyptus. Les bambous absorbent CO2 et libèrent 15% plus d’ O2 dans l’atmosphère que ceux des arbres les plus durs . Donc un bambou bien  pousse agit comme un évier à carbone et une usine qui produit O2.

 

Bambou peut aussi remplacer l’usage du charbon dans la production de l’électricité  une source d’énergie renouvelable. Il peut aussi remplacer l’usage de bois presque pour chaque applications le papier, le plancher, les meubles, les matériaux de constructions et beaucoup plus. La cultivation de bambou donne les offres d’emplois dans les endroits ruraux. Le Bambou pousse dans des conditions climatiques très variées des marécages , aux endroits très élevés dans les montagnes.

         La compagnie ECOVERT BAMBOU voudrait ENFERMER UN BILLION TON DE CARBONE CHAQUE ANNEE    en cultivant le bambou en 24000 hectares dans les 12 régions du Tamoul Nadou. La campagnie montera une centrale électrique de 10 MW dans chaque région basée sur Bio-masse-bambou. Rejoignons-nous de sauver notre planète pour notre génération future. Nous pouvons faire face aux défis climatiques et éviter l’élévation de températures  en cultivant le bambou.

    On vous en prie de nous rejoindre pour sauver la planète pour notre génération future.